On nous a tellement vanté le travail, que même si ce dernier est sous-payé, précaire, ingrat, ennuyeux à mourir, et aliénant, on a pour interdiction de se plaindre et l'obligation d'être heureux.