ritz-paris-hotel-suite-coco-chanel-header-3

Suite coco Chanel, 25 000 € pour faire un bon dodo, soit 3125 € l'heure de sommeil.

  Récemment, a eu lieu un hommage appuyé à Madame Chanel, dit coco. D'un ton pénétré, une voix off nous apprend que la reine de la mode avait un luxueux appartement rue Cambon, mais qu'elle n'y dormait pas, préférant une suite au Ritz d'une valeur aujourd'hui de 25 000 euros la nuitée. Si c'était de l'indécence on le saurait déjà, n'est-ce pas ?

  Rien d'illégal dans cet étalage fastueux, juste de la bêtise, une incommensurable bêtise. Plus loin, en pleine campagne, des maisons de carton sont systématiquement détruites face aux yeux froids de l'Etat, pour présence illégitime. Il arrive parfois que le luxe paraisse sale, obscène malgré sa coquetterie, souillé par son iniquité. Est-il possible de dire que coco pue, quel que soit le numéro de son parfum, et trouver qu'une bergerie écrasée à coup de pelleteuse avait sans doute meilleure odeur ?